Dossier Epitalon, le Pr Vladimir Khavinson

dossier-khavinson-epitalon-agag-telomere2Le Professeur Vladimir Khavinson a découvert, avec son équipe scientifique, les effets de l’Epithalon et différentes façons de le synthétiser. Il a conduit de nombreuses études scientifiques et cliniques avec cette tétrapeptide au cours des 15 dernières années.

# Extraits d’articles de presse :

-1- Vivre plus de 100 ans, selon un chercheur russe :

« Le grand secret de Khavinson pour une existence plus durable, est l’action de peptides (biomolécules formées en reliant deux ou plusieurs acides aminés par des liaisons peptidiques). L’enquête a débuté il y a 35 ans à l’Académie de Médecine Militaire dans l’ex-Union soviétique.

Les graphismes et les données produites par la Russie durant ce Congrès, mettent fin aux doutes. Les résultats des tests effectués avec des peptides par le médecin et son personnel étaient tous de pointe, sans exception. Avec les succès dans des expériences avec des rats, des singes et des humains, il a été prouvé que les peptides potentialisent la division cellulaire, stimulent l’activité cérébrale, induisent la réduction des tumeurs et plus encore.
« Il n’y a même pas la possibilité d’une réaction allergique », a déclaré le chercheur.

« Il n’y a pas de stimulation ni d’inhibition de processus, les peptides régulent simplement l’organisme. Ce sont des substances naturelles, elles font leur travail sans déranger le corps. Ces biorégulateurs sont absorbés par le corps uniquement pour réparer ses fonctions. Il n’y a aucune chance de surdosage ou de toxicité. Ils agissent spécifiquement sur l’organe cible », a-t-il dit, et il a également annoncé la sortie prochaine d’une gamme de produits basée sur ces nouveaux « héros de la longévité ». Le pronostic est que d’ici 2020, cette thérapie pourra être pratiquée sur une grande échelle.

« Plus de 15 millions de personnes ont deja été traitées avec ces biorégulateurs, montrant toujours 100% d’évaluations positives. La synthèse des protéines est plus puissante. Une cellule qui se divise normalement 50 fois, voit sa capacité augmentée de près de 50% avec des peptides.
Dans un essai, l’application de peptides chez les personnes âgées durant 12 ans, a fait baisser la mortalité et a aussi rétabli le niveau de différentes hormones, comme la mélatonine – qui ont atteint des niveaux tels que ceux rencontres durant la jeunesse humaine. Il y avait aussi une grande amélioration de l’immunité, de la fonction cérébrale et de la densité osseuse, sans parler de la réduction des maladies respiratoires», a souligné le Pr Khavinson.

A l’ONU :
Le 1er Octobre, le Pr Khavinson a présenté son étude au monde pour la première fois, lors de la célébration des Nations Unies «Journée des personnes âgées », au Palais des Nations Unies à Genève, en Suisse. À l’époque, dix pays l’on invité à travailler en tant que consultant dans leurs ministères de la santé respectifs. «Si cela dépendait de moi, tout le monde serait au courant des obstacles que nous sommes prêts à dépasser», a déclaré le scientifique. »

 

-2- Un Gérontologue Russe affirme que la durée de vie normale est de 120 ans :

« Avril 2012 – Vladimir Khavinson explique que tous les organes et les tissus ont des cellules de réserve, ou des cellules souches. C’est ainsi que la nature a arrangé les choses, pour les cas de blessures ou autres besoins. Ce sont des «pièces de rechange». Après des maladies dévastatrices telles que les accidents vasculaires cérébraux ou les crises cardiaques, votre corps a une chance de restaurer sa capacité en utilisant les pièces de rechange. Ces «réserves» de cellules représentent environ 30-40% de chaque organe. Si chacun d’entre eux sont utilisés correctement, une personne vit à 100-110.

Mais le fait est que, pour la plupart des gens, ces cellules ne fonctionnent pas. Elles ne sont pas activées pour des raisons diverses – mauvaises conditions de vie, l’environnement, le tabac et l’alcool. Nous perdons les réserves que la nature nous a accordé pour vivre plus longtemps. Cependant, alors que nous pouvons arrêter de fumer ou de boire de l’alcool, vous ne pouvez jamais rester loin du stress et de la mauvaise ambiance d’une grande ville, si c’est là que vous vivez. »

 

-3- Conference contre le vieillissement, Londres 2012 :
khavinson-conference-londres-2012

« Le Pr Khavinson est le Président de l’Association de Gérontologie de l’Academie de Sciences Russe, et Directeur de l’Institut de Bio-Régulation de St Pétersburg.

Depuis 1971, V. Khavinson a été engagé dans l’étude du rôle des peptides dans la régulation des mécanismes du vieillissement, la conception, l’étude préclinique et clinique de nouveaux geroprotecteurs peptidiques. Ses 35 ans de longues investigations ont abouti à l’élaboration d’une méthode d’application complexe de peptides biorégulateurs pour ralentir le vieillissement et augmenter la durée de vie moyenne. 6 produits pharmaceutiques peptidiques et 36 suppléments biologiquement actifs développés par V. Khavinson ont été introduits en pratique clinique.

V. Khavinson est l’auteur de plus de 700 publications, toutefois, les principales réalisations sont résumées dans ses livres « Aspects gérontologiques de la régulation du génome par des peptides» (Karger AG, 2005) et « Vieillissement et Peptides » (NEL, 2002). Il est l’auteur de 189 brevets russes et internationaux.

Le traitement de personnes âgées et séniles avec des peptides a amélioré leurs fonctions physiologiques, et diminue la létalité de 44-49% sur une période de 15 ans d’observation clinique.

Ainsi, certaines interactions peptide-ADN contrôlent épigénétiquement des fonctions cellulaires génétiques et peuvent être responsables de la récupération de l’homéostasie, et de la prolongation de la durée de vie. Ils semblent jouer un rôle important, même à l’origine des premières étapes de la vie et de l’évolution. »

 

# Son site internet personnel :

www.khavinson.ru, vous y trouverez son C.V., la longue liste de ses brevets a l’international, la longue liste de ses publications scientifiques, et d’autres documents gratuits.

 

# Ses publications scientifiques :

voir la liste : www.khavinson.ru/publications
– 10 livres
– 137 articles scientifiques publiés
– 171 autres publications

(Note : Vous remarquerez qu’au début il utilisait l’orthographe « Epithalone », alors que dorénavant les scientifiques utilisent l’orthographe « Epitalon » ou « Epithalon ». La raison en est que ce terme n’existait pas, et qu’il n’est que la traduction phonétique du mot Russe donné par le Pr Khavinson à cette peptide qu’il a inventé.
Tant que ce mot ne sera pas entré dans un dictionnaire occidental, son orthographe restera aléatoire. QUel étonnement qu’un tel produit révolutionnaire ne soit pas encore suffisamment connu par le monde occidental pour être intégré dans le vocabulaire scientifique. Doit-on y voir un « boycott » anti-soviétique, ou le souhait que l’humanité ne puisse pas profiter de cette cure contre le vieillissement du corps, chacun pourra se faire son opinion, quant à moi je pense que c’est un mélange des deux.)

 

# Une sélection de ses publications concernant l’Epithalon :

La liste complete

– Article de recherche de 2003 : « La peptide épithalon induit une activité de la télomérase et un allongement des télomères dans des cellules humaines somatiques », Achat chez springer.com

– Article de recherche de 2009 : « Bio-régulation du vieillissement par les peptides : Le bilan de 35 ans de recherche » Achat chez springer.com
Vladimir Khavinson et Vladimir Anisimov. Bulletin de biologie et médecine expérimentale, Juillet 2009. Version visible en ligne www.khavinson.ru/peptide-regulation-of-ageing

– Article de recherche de 2011 : « Fondamentaux morpho-fonctionnels pour la régulation du vieillissement avec des peptides », Achat chez springer.com

– Article de recherche de 2002 : « Le tétrapeptide épitalon améliore la rétine dans les cas de rétinite pigmentaire », Gratuit sur khavinson.ru

– Article de recherche de 2002 : « Les effets de l’épitalon sur les signaux de l’interleukin-1B et la prolifération des thymocytes », Gratuit sur khavinson.ru

– Article de recherche de 2001 : « Les effets régulateurs de l’épithalon sur la production de mélatonine et de cortisol chez des singes âgés », Gratuit sur khavinson.ru

– Article de recherche de 2001 : « Le tétrapeptide épitalon rétabli la régulation neuro-endocrine chez des singes âgés », Gratuit sur khavinson.ru

– Article de recherche de 2003 : « L’épitalon et les cancers chez le rat : activité de prolifération et d’apoptosie de tumeurs du colon et des muqueuses », Gratuit sur khavinson.ru

– Article de recherche de 2003 : « Les effets de l’épitalon sur les bio-marqueurs du vieillissement, sur la durée de vie et la rémission spontanée des tumeurs chez des souris femelles (type SHR) », Gratuit sur khavinson.ru

– Article de recherche de 2003 : « Les effets protecteurs de la rétine de l’épitalon chez des rats Campbell d’âges divers », Gratuit sur khavinson.ru

– Article de recherche de 2002 : « L’épitalon influence la secrétion pinéale chez des rats exposés à du stress durant la journée », Gratuit sur khavinson.ru

– Article de recherche de 2000 : « Les effets de régulation de l’épithalone sur les cellules endocrines gastriques de rats ayant subi une pinéalectomie », Gratuit sur khavinson.ru

– Article de recherche de 2000 : « Les effets de l’épitalon sur la durée de vie chez la mouche Drosophila melanogaster », Gratuit sur khavinson.ru

– Article de recherche de 2000 : « Les effets de l’épithalone sur les changements liés au vieillissement chez la mouche Drosophila melanogaster », Gratuit sur khavinson.ru

– Livre 144 pages : « Peptides et vieillissement », 54 USD

– Livre 104 pages : « Aspects gérontologiques de la régulation génomique par des peptides »,139 USD

– Livre 578 pages : « La glande pinéale et le cancer, mécanismes de malignité neuro-immunno-endocrines », 195 USD
Etudes expérimentales de l’extrait de glande pinéale Epithalamine

– Livre 336 pages : « Moduler le vieillissement et la longévité », 175 Euros
« Changements du vieillissement et de la longévité associés aux peptides de petite taille »

– PDF gratuit : « Institut de Gerontologie et de Bioregualtion de St Petersburg »,

 

# Le brevet concernant l’Epithalon :

La liste complète de ses brevets

« Tétrapeptide ayant un effet géronto-protecteur, substance pharmacologique à base de ce dernier, et procédé d’application ».
Brevet Européen : EP 1179008 B1. Date de dépôt du 20 janvier 2000.

RÉSUMÉ : (Source du texte : WO2000068255A2)
Cette invention concerne un tetrapeptide L-alanyl-L-gluthamyl-L-asparagyl-glycine qui correspond à la formule générale L-Ala-L-Glu-L-Asp-Gly, et qui peut être utilisé en qualité de composé bioactif ayant un effet géronto-protecteur.
Ce tetrapeptide L-Ala-L-Glu-L-Asp-Gly peut être utilisé en médecine afin de préparer une substance ayant un effet géronto-protecteur.
Cette invention concerne une substance pharmacologique qui contient, en qualité de base active, une quantité efficace du tetrapeptide correspondant à la formule L-alanyl-L-gluthamyl-L-asparagyl-glycine (L-Ala-L-Glu-L-Asp-Gly) ou de ses sels du groupe amino (acétate, hydrochlorure, oxalate), ainsi qu’une quantité efficace de groupes carboxyle (les sels des métaux sodium, potassium, calcium, lithium, zinc, magnésium, ainsi que les sels de cations organiques et inorganiques ammonium et triéthylammonium). Cette substance peut être administrée par voie parentérale, intranasale ou orale ou être appliquée localement. D’après cette invention, le procédé de prévention du vieillissement prématuré consiste à administrer la substance pharmacologique au patient de manière prophylactique et/ou thérapeutique, ceci dans des doses allant de 0,01 à 100 mu g/kg du poids du corps, au moins une fois par jour et pendant la période nécessaire à l’obtention d’un effet thérapeutique.

– La version USA : « Tetrapeptide révélant un effet géronto-protecteur » US 6727227