Lettre du 20 mai 2014

Réparer l’hypophyse pour rester en bonne santé.

Chères lectrices et chers lecteurs,
Tout d’abord merci de votre inscription, et merci pour l’intérêt que vous portez à votre propre bien-être et à votre longévité.

Voici quelques informations essentielles pour lutter contre le vieillissement :

L’Epitalon agit à de très nombreux niveaux dans notre organisme, comme le prouvent les nombreuses études scientifiques le concernant (déjà plus de 100 à ce jour), et les nombreux témoignages de ses utilisateurs.

# La glande maitresse du corps :

La glande pinéale, aussi appelée hypophyse ou encore glande pituitaire, est extrêmement importante pour le bon fonctionnement de notre organisme, comme le témoignent ces extraits d’un livre scientifique decrivant notre corps et ses éléments.
Située à la base de l’hypothalamus, le véritable poste central du système endocrinien, la glande pinéale non seulement produit de nombreuses hormones essentielles, mais aussi elle stocke et régule la libération des hormones produites par l’hypothalamus, d’où sont double rôle essentiel pour notre corps.

Voici les textes correspondants aux illustrations de ce livre. Bien sûr il y a des centaines d’hormones et de fonctions concernées, et ce livre n’en présente que quelques unes.

L’hypophyse comprend 2 parties, l’une qui produit des hormones, l’autre qui stocke et libère en temps voulu les hormones secrétées par l’hypothalamus.

L’hypophyse mesure environ 1 cm de diametre, soit l’équivalent d’un noyau de cerise. Elle loge dans une cavité du sphénoide, os de la base du crâne. Un réseau de petites artères et veines achemine des hormones de l’hypothalamus vers le lobe antérieur de l’hypophyse.

Le centre de régulation endocrinien : L’hypothalamus et l’hypophyse sont reliés par un mince pédoncule. Ils sont situés à la base du cerveau et assurent ensemble la régulation endocrinienne. Les hormones de régulation de l’hypothalamus commandent la libération des hormones du lobe antérieur de l’hypophyse, notamment l’hormone de croissance qui agit sur presque toutes les cellules de l’organisme, ainsi que des hormones qui stimulent d’autres glandes endocrines, dont la thyroide, les surrénales, les ovaires et les testicules. Les neurones de l’hypothalamus secrètent deux hormones, l’ocytocine et la vasopressine (hormone antidiurétique), qui sont libérées par les axones rassemblés en grappes dans le lobe postérieur de l’hypophyse.

Hormone thyréotrope (TSH) : Secrétée par le lobe antérieur de l’hypophyse, elle stimule la libération des hormones T3 et T4 par la thyroide.

Hormone adrénocorticitrophe (ACTH) : Secrétée par le lobe antérieur de l’hypophyse, elle stimule la libération des hormones stéroidiennes par le cortex surrénalien.

Gonades secrétant la FSH et la LH : Ces hormones agissent sur les organes de reproduction, notamment en stimulant la formation des ovules et des spermatozoides.

Prolactine : Hormone qui stimule la production de lait chez la femme allaitante.

Endorphines : Elles soulagent naturellement la douleur et sont élaborées dans de nombreuses parties du systeme nerveux central. Elles sont concentrées dans l’hypothalamus et l’hypophyse.

Hormone de croissance (GH) : Ciblant la plupart des cellules du corps, elle stimule la croissance chez les jeunes. Elle élabore les protéines et intervient dans l’utilisation des sucres et des protéines.

Ocytocine : Cette hormone hypothalamique declenche les contractions utérines durant le travail et favorise la lactation.

Vasopressine (ADH) : Aussi appelée « hormone antidiurétique », elle cible les reins, les poussant à produire de l’urine concentrée et à diminuer, au besoin, le volume urinaire afin de conserver l’eau du corps.

Axones neuronaux : Des milliers de neurones de l’hypothalamus projettent leurs axones dans le lobe postérieur de l’hypophyse, où ils libèrent les hormones par leurs terminaisons.

Toutes ces informations scientifiques démontrent que la glande pinéale est au sommet du fonctionnement du corps, et qu’il est donc crucial de la maintenir à un niveau optimal de fonctionnement.

La prise d’Epitalon répare et stimule la glande pinéale, rétablit son bon fonctionnement [1], mais aussi mimique certains signaux émis par cette glande, notamment pour declencher la production de télomérase au sein de nos cellules, afin de réparer et de rallonger nos télomères, ces embouts qui protègent notre ADN et permettent à nos cellules saines de se reproduire sans erreurs et indéfinniment.

Ces nombreuses fonctions biologiques et endocriniennes majeures de la glande pinéale expliquent les effets bénéfiques de l’Epitalon dans de tràs nombreux domaines de la santé, comme les dizaines de publications scientifiques le montrent.
Rajeunissement, amélioration du sommeil, de la vue, réparation du système nerveux, renforcement du système immunitaire, effets anti-oxydants, mais aussi effets anti-tumeurs et cancer. [2]

Nous pouvons limiter la destruction prématurée de nos télomères mais nous ne pouvons pas les rallonger à volonté. Ou plutôt nous ne pouvions pas, car depuis la découverte de cette limite due à nos télomères, de nombreux chercheurs et chercheuses ont investi tout leur temps pour trouver une solution.
Ils ont fait l’hypothèse qu’il devait exister un moyen de stimuler la production de longs télomères au sein des cellules, afin de dépasser cette limite biologique mortelle.

# Des milliers de produits et substances ont été testés à travers le monde et au cours des décennies récentes, et un seul produit a rempli ces conditions au cours de multiples essais en laboratoire et sur des humains en conditions de vie réelle.
Il s’agit de l’Epitalon, la seule substance actuellement prouvée scientifiquement comme pouvant rallonger les télomères des cellules humaines.

De nombreux produits sont vendus comme des activateurs de télomérase, mais un seul fonctionne vraiment et a été prouvé au cours de multiples études indépendantes, et c’est l’Epitalon.
Il n’y a aucun autre produit pour lequel il existe des preuves scientifiques de son activité positive sur les télomères. Demandez à ces vendeurs de produits comme le TA-65 ou l’astragaloside IV de vous fournir ne serait-ce qu’une seule preuve scientifique publiée, et vous constaterez qu’ils n’en ont pas.
Ils vous vendent du vent, de l’espoir, mais rien qui fonctionne. Par contre vous pouvez lire vous-même les dizaines d’études scientifiques publiées internationalement sur l’Epitalon.
Basez vos achats sur la science qui prouve l’effet du produit, et fournissez-vous chez un fabricant qualifié qui offre la meilleure qualité possible, et ainsi vous ferez un bon achat.

Le choix est donc simple, pour qui veut rallonger sa vie et permettre à ses cellules de se reproduire en continu et sans défauts, il faut prendre de l’Epitalon !

De plus, l’Epitalon ne fait pas que rallonger nos télomères, il régule aussi de très nombreuses fonctions de notre organisme, par exemple des fonctions hormonales et immunitaires. De nombreuses personnes ressentent très rapidement des améliorations dans de nombreux domaines.
De nombreuses études confirment aussi les effets incroyables de l’Epitalon sur des problèmes de santé divers.
L’Epitalon est le meilleur investissement BONNE SANTE qui existe !

Alors faites passer le message, « Le vieillissement n’est pas une fatalité, il peut être arrêté ! »

 

Références scientifiques :
[1] Pineal peptides restore the age-related disturbances in hormonal functions of the pineal gland and the pancreas. // Experimental Gerontology. – 2005. – Vol. 40. – P. 51-57. Cliquez ici
[2] Nombreuses publications scientifiques sur l’Epialon par le Professeur Khavinson Cliquez ici