Les faits scientifiques concernant l’Epitalon

Epitalon et télomères, principaux acteurs de la lutte contre le vieillissement !

Ci-dessous nous listons quelques études qui montrent comment de longs télomères sont essentiels pour vivre longtemps et en bonne santé.

Au cours d’études scientifiques, il a été démontré que l’ajout d’Epitalon (le tetrapeptide Ala -Glu -Asp- Gly) dans une culture de cellules fibroblastes pulmonaires humaines, induit l’expression du gène de la télomérase et la longueur des télomères a été multiplié par 2,4. L’activation de l’expression du gène est accompagnée d’une augmentation du nombre de divisions cellulaires (+42,5%), ce qui est la preuve de dépassement de la limite de Hayflick. [1,2]

L’Epitalon est le seul supplément qui ait jamais été prouvé par des études scientifiques pour rallonger les télomères. Aujourd’hui, si vous voulez vivre plus longtemps, vous devez réparér et redémarrez la fabrication des télomères, afin de protéger les extrémités de vos gènes, pour permettre à vos cellules de se reproduire sans erreurs d’ADN, et au-delà de la limite de Hayflick.

 

# L’horloge de l’ organisme qui contrôle presque tous les signes de vieillissement est bien connu des scientifiques

jumelles-telomeres-etude-danoise-2009Chaque année, de nouvelles études sont publiées qui montrent le facteur commun entre les personnes qui sont en meilleure santé et plus jeune que les autres personnes de leur âge : Des télomères plus longs.[3,4,5]
C’est pourquoi garder vos télomères longs et sains est une des choses les plus importantes que vous pouvez faire pour garder le reste de votre corps jeune et fort.

 

Une étude sur des jumeaux identiques montre que des télomères plus longs vous rendent « plus jeune »

Il s’agit d’une étude sur des jumeaux identiques – l’un des types les plus intéressants et utiles des études que vous pouvez avoir. Les participants ont été invités à regarder des photos de 913 paires de jumeaux, côte à côte, et choisir un des jumeaux qui avait l’air plus jeune.
Quand ils ont regardé les photos, les jumeaux qui ont l’air plus jeunes se sont avérés être ceux ayant les plus longs télomères. L’étude montre aussi que ces jumeaux ont également eu une meilleure santé que leurs frères et sœurs plus âgés.[5]
Et ce n’est pas la seule chose que les études nous montrent sur les télomères. La recherche nous montre aussi que chaque partie de votre corps est affectée par le raccourcissement des télomères. Il devient plus difficile de faire leur travail pour le cœur, le cerveau, les reins, les poumons, le pancréas et d’autres organes, lorsque vos télomères raccourcissent.

Voici un exemple. Il y a un type de tissu dans votre système cardio-vasculaire appelé endothélium. Lorsque ce tissu fait son travail, votre cœur est fort. Lorsque ce tissu est endommagé par le stress oxydatif des radicaux libres, la longueur des télomères est également affectée.
Il y a beaucoup de facteurs qui déterminent si votre cœur va rester dans un état optimal, mais le maintien de vos télomères est un pas de plus que vous pouvez prendre. La recherche nous montre que les personnes en bonne santé ont des télomères plus longs dans leur endothélium.[6]

 

# Parmi les personnes âgées de plus de 100 ans, les plus sains sont ceux qui ont des télomères plus longs

Si vous voulez une preuve de combien les télomères sont importants, consultez l’ADN des personnes les plus âgées !
Dans une étude sur 38 personnes qui avaient 100 ans ou plus, ceux en meilleure santé sont ceux qui ont les plus longs télomères. Ils avaient un cœur et la fonction pulmonaire enpleine forme, la glycémie à des taux sains et une meilleure fonction cérébrale que ceux avec des télomères plus courts.[7]

Bien sûr, le Allongement de nos télomères est encore plus important que les effets visuels spectaculaires qui arrivent à beaucoup de nos clients, et ce pour cela que nous sommes plus intéressés sur le long terme , comme la dose après dose de Epitalon , semaine après semaine, des cellules de plus en plus sont rajeuni et renforcé de reproduire beaucoup plus longue que même rêvé!

Alors faites passer le message, « Le vieillissement n’est pas une fatalite, il peut être renversé ! »

[1] Epitalon peptide induces telomerase activity and telomere elongation in human somatic cells. // Bulletin Exp. Biol. Med. (Rus). – 2004. En ligne ici
[2] Peptide promotes overcoming of the division limit in human somatic cell // Bulletin Exp. Biol. Med. (Rus). – 2004. En ligne ici
[3] Shortened telomere length in white blood cells of patients with IDDM. Jeanclos E, et al. Diabetes. 1998; 47(3): 482-486. En ligne ici
[4] Telomere biology in cardiovascular disease: the TERC-/- mouse as a model for heart failure and ageing. Wong LSM, et al, Eur J Heart 2008. En ligne ici
[5] Perceived age as clinically useful biomarker of ageing: cohort study. Christensen, Kaare, et al, BMJ. 2009; 339:b5262. Gratuit en ligne ici
[6] Telomere shortening in human coronary artery diseases. Ogami M, et al, Arterios Thromb Vasc Bio. 2004; 24: 546-550. En ligne ici
[7] Association of longer telomeres with better health in centenarians. Terry DF, et al, Journals of Gerontology: Series A. 2008; 63(8): 805-812. En ligne ici

 

# La science a montré que l’Epitalon est le plus puissant facteur jamais découvert pour arrêter le vieillissement du corps humain et le rajeunir.

C’est le seul produit qui soit prouvé scientifiquement, lors d’études cliniques sur des humains, ainsi que lors d’études en laboratoire sur des cellules.
telomeres_chromosome
Depuis que la télomérase a été découverte, on sait qu’elle est à l’origine de la construction et de la réparation des télomères, ces protections aux extrémités de nos brins d’ADN, qui permettent une duplication sans faille et infinie de cet ADN lors de la production de nouvelles cellules.

Extrait : [Référence 1]
Le premier Nobel de la semaine a été décerné à une Australo-américaine et deux Américains, pour leurs travaux sur la télomérase, une enzyme qui pourrait être la clé de la jeunesse éternelle.
« La solution à un problème majeur »
« Cette année le prix Nobel de Physiologie ou de Médecine est attribué aux trois scientifiques qui ont trouvé la solution à un problème majeur en biologie : comment les chromosomes peuvent être entièrement copiés durant la division cellulaire et comment ils sont protégés contre la dégradation », selon le communiqué du Comité.
« Les lauréats du Nobel ont montré que la solution se trouvait dans les terminaisons des chromosomes, les télomères, et dans une enzyme qui les forme, la télomérase », ajoute-t-il.
« Ces découvertes ont ajouté une nouvelle dimension à notre compréhension des cellules et éclairé les mécanismes de la maladie et stimulé le développement de nouvelles thérapies possibles », conclut le communiqué.
Fin d’extrait.

La télomérase permet donc aux cellules saines de se reproduire au delà de la limite habituelle, permettant de rajeunir le corps indéfinimment, sans chirurgie ni produits chimiques ou dangereux.
L’Epitalon est le meilleur moyen connu à ce jour pour réactiver la production de télomérase dans nos cellules, et ainsi rallonger nos télomères lors de la reproduction cellulaire.

Une prise régulière d’Epitalon permet de fournir de la télomérase tout au long des duplications cellulaires, et de progressivement rallonger les télomères de toutes nos cellules, rajeunissant ainsi le corps dans son entier !
Comme toutes nos cellules ne se reporduisent pas en même temps, certains cycles étant plus ou moins longs suivant les organes concernés et aussi les conditions de vie et l’alimentation de chacun(e), il est important de prendre de l’Epitalon quotidiennement et le plus longtemps possible.

L’Epitalon a été testé avec succès pendant de nombreuses années (1992-2007) sur les scientifiques de l’Institut de Gérontologie de St Petersburg. [2]
C’est dire à quel point il est sans aucun danger, puisque des scientifiques renommés en ont eux-même pris pendant des années.

Les résultats montrent une augmentation de la durée de vie en bonne santé de plus de 7 ans, sur une période de prise de 12 ans et seulement 20 jours par an, pour des personnes déjà âgées.
On peut en conclure que prendre de l’Epitalon en permanence nous permettra de vivre en bonne santé sans fin ou presque !
Voilà pourquoi il s’agit du seul activateur de télomérase dont on peut être sûrs de l’efficacité et des bénéfices sur le long terme.
Tous les autres produits prétendus « activateurs de télomérase » n’ont pas d’effets prouvés par des études scientifiques publiées et encore moins par des études cliniques sur des humains ni même des cellules.
La tentation est grande d’acheter un produit moins cher que l’Epitalon en croyant qu’il aura le même effet, mais malheureusement cela ne sera pas le cas, car seul l’Epitalon est un activateur de télomérase prouvé.

Voici quelques unes des nombreuses études scientifiques publiées sur l’Epitalon, parmi la longue liste officielle [3]:

– En Mai 2004 : Un peptide (Epitalon) permet de dépasser la limite de division cellulaire dans des cellules somatiques humaines. [4]
– En Juin 2003 : Le peptide Epithalon (Epitalon) induit une activité de la télomérase et l’élongation des télomères dans des cellules somatiques humaines. [5]
– En Aout 2002 : L’Epitalon ralentit le vieillissement et supprime le développement du cancer du sein chez les souris HER-2/neu. [6]
– En Novembre 2000 : Effets de l’Epithalone (Epitalon) sur les changements liés au vieillissement durant la péroxidation des lipides chez la mouche Drosophila melanogaster. [7]

Je vous communiquerai bientôt d’autres études scientifiques concernant les effets de l’Epitalon contre les cancers, pour la réparation de la glande pinéale et la réparation de la rétine de l’oeil, etc …

La longueur des télomères est associée à toutes les maladies chroniques liées au vieillissement, ce qui signifie que lorsque le corps se dégrade, les télomères raccourcissent et inversement. Et lorsque les télomères atteignent leur limite minimale, ils deviennent trop courts pour que la cellule puisse se reproduire.
Les cellules arrêtant de se repoduire empêchent donc l’organisme de se renouveler, et les organes manquant de cellules nouvelles pour se réparer, commencent petit à petit à moins bien fonctionnner et finssent par s’arrêter complètement.
C’est le corps dans son entier qui a besoin d’être réparer régulièrement, et l’Epitalon permet aux cellules de continuer à se reporduire division après division, en rallongeant les télomères, surpassant ainsi la limite de cette horloge biologique qui nous condamne à mourir si vite, alors que la vie est si bonne.

Cette réparation des télomères permet aussi d’éviter la prolifération des cellules cancereuses, qui ne sont autres que des cellules qui ont été mal dupliquées, à cause de télomères devenus trop courts (je vous fournirai les références des études scientifiques qui demontrent cela, dans un prochain message)

J’espère que cette approche scientifique vous convient, même si malheureusement toutes ces publications sont encore en Anglais.
Les effets exceptionnels de l’Epitalon ne sont pas basés sur des faux témoignages ni sur des effets placebo, comme certains voudraient nous le faire croire, mais bien sur des études scientifiques et cliniques publiées internationalement depuis de nombreuses années.

De plus, l’Epitalon vendu par Biotrends est le même que celui qui a servi dans différentes études scientifiques, et qui est acheté en grandes quantités par des universités dans le monde entier. Voilà la meilleure guarantie de qualité dont vous pourriez réver !
En effet il y a un grand intérêt international pour l’Epitalon et ses effets exceptionnels, et de nouvelles études sont menées actuellement, mais dont nous n’aurons les résultats que dans les années à venir, certaines se déroulant sur de longues periodes.

Les personnes qui prennent de l’Epitalon régulièrement vous confirmeront les effets qu’elles ressentent, et la bonne santé qui va avec, et qui ne fait que s’améliorer au fil des années, tous les organes du corps étant réparés progressivement et leurs cellules rajeunies en permanence.

L’Epitalon est le meilleur investissement BONNE SANTE qui existe !

Les références citées ci-dessus :

[1] Le Nobel de Médecine à un trio américain pour la télomérase. Article du Nouvel Observateur. En ligne ici
[2] Regulation du vieillissement avec des peptides. Insitut de Gerontologie de St Petersburg.En ligne ici
[3] Liste des publications du Professeur Khavinson. En ligne ici
[4] Bulletin of Experimental Biology and Medicine. May 2004, Volume 137, Issue 5, pp 503-506. Achat ici
[5] Bulletin of Experimental Biology and Medicine. June 2003, Volume 135, Issue 6, pp 590-592. Achat ici
[6] Gratuit ici
[7] Gratuit ici

 

# Les effets anti-vieillissement de l’Epitalon sont prouvés scientifiquement par de nombreuses études scientifiques depuis très longtemps.

Plus de 100 études ont déjà été publiées en Anglais concernant l’Epitalon [1]. Encore plus si on ajoute les autres langues, notamment en Russie, ou l’Epitalon est étudié depuis les années 1970 [2].
glandes-endocrines-wikipedia
Au début des années 1970s, l’Institut de Gérontologie de St Petersburg, en Russie, incluant le Pr Khavinson, a commencé à étudier le mécanisme immunodépressif du corps, à la fois expérimentalement et cliniquement. Ils ont trouvé qu’en vieillissant il y avait une dégradation du fonctionnement de l’organe central du système immunitaire, le thymus (a), et du système neuroendocrinien, la glande pinéale (b) [3].
Pour rétablir les fonctions de la glande pinéale ils en ont isolé et raffiné une petite peptide qui simule ses actions, dont l’Epitalon est la synthèse qui permet de ne pas avoir à utiliser d’animaux comme source d’approvisionnement [5, 6].

Le peptide isolé à partir de l’épiphyse, ou glande pinéale, (l’Epithalamine, ensuite remplacée par l’Epitalon), fut étudié dans différents modèles biologiques. Ce peptide a contribué à une augmentation significative de la durée de vie d’animaux dans de nombreuses expérimentations [5, 6, 7, 8, 9, 10].
Cette augmentation significative de la durée de vie des animaux était de façon évidente causée par une activité anti-tumeur de ce peptide isolé à partir de la glande pinéale [7, 8, 10, 11, 12].

Un effet particulièrement signifiant fut la restauration de la fonction du système reproductif chez des rats femelles âgées soumises au traitement du peptide de la glande pinéale. La phase animale estrus, équivalente à la ménopause chez la femme, a baissé de 95% au départ, à 52% après administration de la préparation. Une expérience spéciale fut faite avec des rats femelles qui n’étaient pas tombées enceintes après accouplement, mais après l’administration du peptide de la glande pinéale et plusieurs autres accouplements, 4 des 16 femelles rats sont tombées enceinte, donnant naissance à 5-9 bébés chacune [6].

De tels résultats d’études ont démontré les potentiels d’utilisation de ce peptide en tant que protecteur contre le vieillissement, géron-protecteur [13, 14, 15].
Des activités antimutagènes et réparatrices fiables de ce peptide pinéal ont été confirmées par une réduction du nombre des erreurs de réplication des chromosomes des cellules de moelle osseuse et d’épithélium de cornée chez des animaux souffrant de vieillissement accéléré [17].

Concernant la régulation de l’activité des gènes, il a été établi que l’administration du peptide Ala-Glu-Asp-Gly (Epitalon) à des souris transgéniques, a provoqué une réduction de 2 à 3,6 fois de l’expression du gène HER2/neu (cancer du sein humain). Cette suppression est accompagnée d’une réduction consistante du diamètre de la tumeur [16].

Il a été montré que l’addition du tetrapeptide Epitalon (Ala-Glu-Asp-Gly) dans une culture de fibroblastes de poumon humain induit l’expression du gène de la télomérase et multiplie par 2,4 la longueur des télomères. L’activation de l’expression génétique est accompagnée par un nombre croissant de divisions cellulaires (de 42,5%), ce qui est la preuve du dépassement de la limite de Hayflick (c) [18, 19].

Les premiers résultats d’études scientifiques sur l’Epitalon/Epithalamine ont été publiés dès 1979. Mais l’étude clinique qui a complètement révolutionné la science du vieillissement humain, fut celle publiée en 2002 par l’Institut de Gérontologie et le Prof. Khavinson, car elle montra une diminution très importante de la mortalité de ses participants, jusqu’à 4 fois moins grande pour ceux et celles qui prenaient de l’Epitalon ! [4]
Elle dura 7 ans et concerna 266 scientifiques âgés de plus de 60 ans, et la prise de peptide n’eut lieu que pendant les 3 premières années, sauf pour un groupe spécifique qui en pris pendant 6 ans (voir plus loin), prouvant que la prise d’Epitalon avait des effets immenses sur le long terme.

Les résultats obtenus prouvèrent qu’on peut réguler et normaliser les fonctions de base de l’organisme grâce à un tel bio régulateur. Des améliorations considérables furent enregistrées sur le système cardiovasculaire, endocrinien, immunitaire et nerveux, et sur l’homéostasie et le métabolisme de l’organisme en entier.

Par exemple ils enregistrèrent 2 à 2,5 fois moins de maladies respiratoires, moins de problèmes cardiaques, moins d’hypertension, moins d’artériosclérose, et moins d’ostéoporose, ce qui engendra une bien moins grande mortalité durant la période de cette étude, par rapport au groupe qui n’en prenait pas.
Il y eut presque 2 fois moins de décès dans le groupe qui prenait de l’Epitalon, et 2,5 fois moins dans le groupe qui prenait de l’Epitalon et en même temps du Vilon (extrait du thymus).

Un autre groupe a pris de l’Epitalon et du Vilon tous les ans durant 6 ans, et sa mortalité fut 4 fois moins elevée par rapport au groupe non traité !
Ce qui démontre sans aucun doute possible que les résultats sont meilleurs avec une prise régulière au lieu d’une cure unique. C’est logique quand on sait que l’Epitalon génère l’allongement des télomères et permet donc aux cellules de se reproduire beaucoup plus longtemps. Donc à chaque cure ou prise d’Epitalon on redonne la possibilité à des cellules de se régénérer et donc de réparer le corps en entier.

# Le Professeur DePinho a trouvé les mêmes résultats sur des souris quand il a réactivé la production de télomérase dans leurs cellules.

souris« Ces souris avaient un âge équivalent à 80 ans chez l’homme, et étaient sur le point de mourir », dit Ronald DePinho, co-auteur de l’étude et chercheur au Dana-Farber Cancer Institute à Boston. Après l’expérience, « elles étaient redevenues l’équivalent physiologique de jeunes adultes. »

L’expérience était axée sur la télomérase, une enzyme qui fabrique les unités d’ADN qui scellent les extrémités des chromosomes, les télomères.

Quand les gens vieillissent, leurs faibles niveaux de télomérase sont liés à l’érosion des télomères. Dr DePinho et ses collègues ont voulu voir si en réactivant la télomérase chez les souris elle pourrait freiner, voir inverser le raccourcissement des télomères.

Un mois plus tard, les souris traitées présentaient des signes étonnants de rajeunissement. Dans l’ensemble, leurs télomères s’étaient allongés et les niveaux de télomérase avaient augmenté. Cela a réveillé les cellules souches dormantes du cerveau, qui ont recommencé à produire de nouveaux neurones. La rate, les testicules et le cerveau ont grandi en taille [20].
Lire toute la page

 

Les références citées ci-dessus :

[1] Plus de 100 études en Anglais Cliquez ici
[2] Experimental research on ageing in Russia. Cliquez ici
[3] Peptide regulation of ageing. Cliquez ici
[4] Geroprotective effect of thymalin and epithalamin. Cliquez ici
[5] Study of the anti-tumor effect of polypeptide pineal extract // Oncology. – 1979.Cliquez ici
[6] Increase in lifespan of rats following polypeptide pineal extract treatment // Exp. Pathol. – 1979. Cliquez ici
[7] Effect of low-molecular-weight factors of thymus, pineal gland and anterior hypothalamus on immunity, tumor incidence and lifespan of C3H/Sn mice // Mech.Ageing Dev. – 1982. Cliquez ici
[8] Effect of low-molecular-weight factors of thymus and pineal gland on lifespan and spontaneous tumour development in female mice of different age // Mech. Ageing Dev. – 1989. Cliquez ici
[9] The pineal peptides: interaction with indoles and the role in aging and cancer // Neuro-endocrinology: New Frontiers. Cliquez ici
[10] Effect of pineal peptide preparation (epithalamin) on lifespan and pineal and serum melatonin level in old rats // Ann. N.Y. Acad. Sci. – 1992. Cliquez ici
[11] Bioactive peptides from bovine pineal gland and bone marrow extracts. In: «Chemistry of Peptides and Proteins» DWI Report: Aachen. – 1993.
[12] Twenty years of study on effect of pineal peptide preparation: epithalamin in experimental gerontology and oncology // Ann. N.Y. Acad. Sci. – 1994. Cliquez ici
[13] Approach to the prophylaxis and treatment of age-related pathology // Romanian J. of Gerontology and Geriatrics. – 1998.
[14] Claude Bernard was right: hormones may be produced by “non-endocrine” cells // Neuroendocrinology Lett. – 2000. Cliquez ici
[15] US Patent N 6,727,227 B1 «Tetrapeptide revealing geroprotective effect, pharmacological substance on its basis, and the method of its application»; 27.04.2004.
[16] Inhibitory effect of the peptide epitalon on the development of spontaneous mammary tumors in Her-2/NEU transgenic mice // Int. J. Cancer. – 2002. V. 101. – P. 7-10. Free here : Cliquez ici
[17] Spontaneous mutagenesis, carcinogenesis and aging in SAM mice: effect of melatonin, epitalon and neuronal // Proceedings of the 19th SAM meeting. – Ed. T.Takeda. Kyoto. – 2004.
[18] Epitalon peptide induces telomerase activity and telomere elongation in human somatic cells. // Bulletin Exp. Biol. Med. (Rus). – 2004. Cliquez ici
[19] Peptide promotes overcoming of the division limit in human somatic cell // Bulletin Exp. Biol. Med. (Rus). – 2004. Cliquez ici
[20] Telomerase reactivation reverses tissue degeneration in aged telomerase-deficient mice. Nature. 2011. Cliquez ici

(a)- Wiki sur le thymus Cliquez ici
(b)- Wiki sur la glande pineale Cliquez ici
(c)- Wiki sur la limite de Hayflick Cliquez ici

 

# L’Epitalon empêche la dégradation du système immunitaire !

L’Epitalon agit à de très nombreux niveaux dans notre organisme, comme le prouvent les nombreuses études scientifiques le concernant (déjà plus de 100 à ce jour), et les nombreux témoignages de ses utilisateurs.

Voici une étude scientifique qui montre que l’Epitalon (le peptide Ala-Glu-Asp-Gly) a aussi la capacité d’activer la prolifération des lymphocytes, ce qui est un élément essentiel pour lutter contre le vieillissement tout en restant en bonne santé.

Extrait traduit : « La diminution de l’expression de l’interféron gamma des lymphocytes au cours du vieillissement est l’un des principaux mécanismes conduisant à l’état d’immunodéficience chez les personnes âgées. Le peptide géron-protecteur Ala-Glu-Asp-Gly (Epitalon) qui pénètre les cellules, a la capacité d’activer la prolifération des lymphocytes dans le thymus au cours de son vieillissement.
La séquence nucléotidique qui est complémentaire en contact avec le peptide Ala-Glu-Asp-Gly a été trouvée dans la région promotrice du gène de l’interféron gamma.
Ainsi, la protection immunitaire de ce peptide peut être expliquée par l’activation de la production d’interféron gamma dans les cellules T. » [1]

lymphocyte-systeme-immunitaire-epitalonUn système immunitaire jeune et sain permet de contrer efficacement les attaques contre notre organisme. Ces agressions peuvent revêtir différentes formes :

Des agressions dites physico-chimiques ; mécaniques(frottements, chocs, chutes, etc.), climatiques (altitude, changement brusque de température, rayonnements, sécheresse, poussières, etc.), et les agressions par des agents chimiques(acides, bases, etc.) ou autres éléments (aluminium, etc.)
Des agressions par d’autres êtres vivants ; un organisme constitue en effet pour un autre organisme un endroit idéal pour le développement de ses propres cellules et aussi pour un certain nombre de micro-organismes qui pourraient y proliférer, il s’agit alors d’une infection. Les agresseurs dans ce cas peuvent être :des virus, des bactéries, des champignons, des levures, des helminthes, des arthropodes et des prions.

Le système immunitaire est un élément clef dans la vie des cellules, car c’est lui, par l’intermédiaire des lymphocytes T (« T » parce que ces cellules mûrissent dans le thymus après leur naissance dans la moelle osseuse), qui vont la débarrasser des agents pathogènes envahisseurs.

Les personnes âgées souffrent plus souvent et plus gravement d’infections que les jeunes.

Nous savons depuis longtemps que les personnes âgées sont plus souvent et gravement touchées par des maladies infectieuses que les jeunes.
Plusieurs facteurs jouent en faveur d’une infection chez les personnes âgées. A un âge avancé, la peau et les muqueuses étant plus dommageables, les microbes peuvent pénétrer plus facilement dans le corps. De plus, les maladies chroniques typiquement présentes avec l’âge, comme l’artériosclérose (calcification des artères) et le diabète, entravent la guérison des plaies et le fonctionnement du système immunitaire.
Nous savons qu’un système immunitaire ‘‘jeune‘‘ peut réagir plus vite et de manière plus efficace contre un microbe que celui d’un senior. Nous ne savons par contre par encore exactement pourquoi.

Durant sa vie, un être humain est confronté à de très nombreux microbes, combattus, heureusement dans la majorité des cas, de manière victorieuse par le système immunitaire. La plupart du temps, cette bataille victorieuse a lieu sans que nous ne nous en rendions compte. Parfois, nous souffrons de fièvres et autres symptômes, conséquences de cette lutte. Il existe aussi des microbes (surtout des virus) qui sont combattus et atténués par le corps, mais sans que ce dernier ne puisse totalement les faire disparaitre.

Il y a probablement un prix à payer: nous pensons que ces infections chroniques causent au système immunitaire une telle débauche d’énergie, qu’avec le temps, ce dernier n’est plus capable de réagir d’une manière suffisamment rapide et efficace contre de nouvelles infections. Il en va de même avec une vaccination chez une personne âgée. Pour créer une protection suffisante, il est nécessaire de posséder un système immunitaire totalement fonctionnel.[3]


nouvelle-vie-logo-epitalonL’Epitalon a été testé avec succès pendant de nombreuses années (1992-2007) sur les scientifiques de l’Institut de Gérontologie de St Petersburg
.
[ 4]
C’est dire à quel point il est sans aucun danger, puisque des scientifiques renommés en ont eux-mêmes pris pendant des années.

Les résultats montrent une augmentation de la durée de vie en bonne santé de plus de 7 ans, sur une période de prise de 12 ans et seulement 20 jours par an, pour des personnes déjà âgées.
On peut en conclure que prendre de l’Epitalon en permanence nous permettra de vivre en bonne santé sans fin ou presque !
Voilà pourquoi il s’agit du seul activateur de télomérase dont on peut être sûrs de l’efficacité et des bénéfices sur le long terme.

Tous les autres produits prétendus « activateurs de télomérase » n’ont pas d’effets prouvés par des études scientifiques publiées et encore moins par des études cliniques sur des humains ni même des cellules.
La tentation est grande d’acheter un produit moins cher que l’Epitalon en croyant qu’il aura le même effet, mais malheureusement cela ne sera pas le cas, car seul l’Epitalon est un activateur de télomérase prouvé.

[1] Peptide Ala-Glu-Asp-Gly and interferon gamma: their role in immune response during aging. En ligne ici
[2] Le système immunitaire sur Wikipédia. En ligne ici
[3] Le vieillissement du système immunitaire humain. En ligne ici
[4] Régulation du vieillissement avec des peptides. Institut de Gérontologie de St Petersburg. En ligne ici