L’importance de la mélatonine pour la santé :

L’épitalon stimule et rétabli la production de mélatonine, un facteur essentiel pour rester en bonne santé  !

melatonine_epitalon_pubmed_20000_etudes
Voici une courte sélection d’études publiées :

Celle-ci concerne l’épitalon et la mélatonine qui sont capables de corriger les cycles de reproduction chez les rats :
– PMID: 23237594 : Melatonin and pineal gland peptides are able to correct the impairment of reproductive cycles in rats.
Arutjunyan A, Kozina L, Milyutina Y, Korenevsky A, Stepanov M, Arutyunov V.
Curring Aging Sci. 2012 Dec;5(3):178-85.

Celle-ci concerne les mécanismes moléculaires cellulaires de la régulation de la mélatonine par l’épitalon :
– PMID: 22816096 : Molecular cellular mechanisms of peptide regulation of melatonin synthesis in pinealocyte culture.
Khavinson VKh, Linkova NS, Kvetnoy IM, Kvetnaia TV, Polyakova VO, Korf HW.
Bull Exp Biol Med. 2012 Jun;153(2):255-8. English, Russian.

Celle-ci concerne l’effet régulateur de l’épitalon sur la production de mélatonine et de cortisol :
– PMID: 11550036 : Regulatory effect of Epithalon on production of melatonin and cortisol in old monkeys.
Goncharova ND, Khavinson BK, Lapin BA.
Bull Exp Biol Med. 2001 Apr;131(4):394-6.

Celle-ci concerne les effets de l’épitalon et de la mélatonine sur le vieillissement de la glande thyroide et de l’hypophise :
– PMID: 20405731 : Effect of preparations melatonin and epitalon on the age-related dynamics of thyrotrophic activity of the hypophysis and thyroid gland function in different light regimes.
Vinogradova IA.
Adv Gerontol. 2009;22(4):631-8. Russian.

Celle-ci concerne l’effet du tetrapeptide épitalon sur la secrétion de mélatonine par la glande pinéale :
– PMID: 12809170 : Effect of a synthetic pineal tetrapeptide (Ala-Glu-Asp-GLy) on melatonin secretion by the pineal gland of young and old rats.
Djeridane Y, Khavinson VKh, Anisimov VN, Touitou Y.
J Endocrinol Invest. 2003 Mar;26(3):211-5.

Celle-ci concerne l’épitalon qui rétablit les régulations perturbées du système neuro-endocrinien :
– PMID: 11524632 : Synthetic tetrapeptide epitalon restores disturbed neuroendocrine regulation in senescent monkeys.
Khavinson V, Goncharova N, Lapin B.
Neuro Endocrinol Lett. 2001 Aug;22(4):251-4.

Celle-ci concerne l’influence de l’épitalon et de la mélatonine sur le nombre de leukocytes :
– PMID: 19432172 : The influence of melatonin and epithalon on blood leukocyte count and leukocyte alkaline phosphatase in rats under different lighting conditions during ontogenesis.
Uzenbaeva LB, Vinogradova IA, Golubeva AG, Niuppieva MG, Iliukha VA.
Adv Gerontol. 2008;21(3):394-401. Russian.

[1] Mélatonine et Epitalon, les études sur PubMed http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/?term=melatonin+epitalon

 

Epitalon pour réparer et protéger la vue, contre le vieillissement !

couv_melatonine_300_dpi
Voici un extrait d’un livre en Français concernant l’indispensable mélatonine, qui liste les nombreux bienfaits de la mélatonine déjà découverts par les scientifiques.
Considérant que l’épitalon répare la glande pinéale, et qu’il déclenche la production naturelle quotidienne de mélatonine (c’est pourquoi la plupart des gens prennent leur Epitalon juste avant d’aller dormir), ce livre apporte de nombreuses explications au fait que de nombreuses personnes prenant l’épitalon témoignent d’un retour d’une vision parfaite, et peuvent parfois même arrêter de porter des lunettes. C’est le cas notamment du Docteur Hertoghe et de Jules Trésor.

Aux Editions Thierry Souccar, ou dans toute bonne librairie.

INDISPENSABLE MELATONINE, de Brigitte Karleskind, extrait choisi :

Contre la dégénérescence maculaire liée à l’âge.
La rétine contient une forte concentration de mélatonine, parce qu’elle en secrète elle-même, mais également parce que la mélatonine secrétée par la glande pinéale et circulant dans le sang y pénetre facilement.

Les radicaux libres et le stress oxydant sont impliqués dans le développement de la dégénérescence maculaire liée à l’âge. Par ses effets antioxydant et destructeur des radicaux libres, la mélatonine pourrait notamment protéger la rétine des attaques radicalaires et ainsi aider à prévenir ou à retarder le développement de la dégénérescence maculaire liée à l’âge.

La mélatonine peut s’opposer à ce processus de dégradation de deux manières :
– Elle est d’abord capable de neutraliser les radicaux libres et de protéger l’épithélium pigmentaire de la rétine des dommages qu’ils pourraient causer.
– Elle contrôle ensuite la pigmentation de l’oeil et participe ainsi à réguler la quantité de lumière atteignant les photorécepteurs et donc à limiter la formation des radicaux libres.

En pratique
Si vous faites partie des personnes à risque de DMLA (vieillissement, tabac, hypertension artérielle, yeux clairs, travaux fréquents en extérieur, antécédents familiaux de DMLA), vous pouvez essayer de limiter ce risque en améliorant votre secrétion naturelle de mélatonine …
Fin de citation

Voici le contenu de la quatrième partie de ce livre :
LES PROMESSES DE LA MELATONINE

Chapitre 1
Contre la dégénérescence maculaire liée à l’âge
Chapitre 2
Contre les maladies cardiovasculaires
Chapitre 3
Contre la douleur (migraine, intestin irritable, brûlures d’estomac)
Chapitre 4
Contre certaines maladies du cerveau
CHapitr 5
Pour la prise en charge du cancer
Chapitre 6
Contre le vieillissement
Chapitre 7
Contre le diabète
Chapitre 8
Les autres pistes de recherche

Ce petit livre bien organisé offre de nombreuses explications et cite des études scientifiques qui ont prouvé l’importance d’une bonne production de mélatonine pour rester en bonne santé, et surtout pour lutter contre le vieillssement:

Malheureusement notre glande pinéale s’affaiblie et diminue sa production de mélatonine dès l’adolescence, et finit par être complètement calcifiée, ce qui conduit au raccourcissement de nos nuits de sommeil au fil des années, pour arriver à se réveiller tous les jours avant l’aube quand on atteint un âge avancé.
Le sommeil est pourtant très important pour réparer notre corps et traiter et évacuer quotidiennement les déchets qui ont été produits par nos cellules.

Retrouver un sommeil de qualité est donc un des atouts majeurs dans la lutte pour la bonne santé et contre le vieillissement. Faire des activités physiques tous les jours, manger et boire sainement et se coucher tôt sont des éléments qui vont contribuer à nous apporter une bonne nuit de sommeil, mais il arrive toujours un moment dans la vie où il nous faut ajouter des suppléments alimentaires pour lutter contre l’avancée du viellissement.

Nos corps ont été développés pour vivre quelques dizaines d’années, 120 ans au plus, et donc il va nous falloir faire des efforts pour nous permettre de dépasser ces limites d’aujourd’hui, et pour en plus vivre ces nombreuses années supplementaires en bonne santé et dans la joie d’avoir un corps qui se sent JEUNE !

Nous pouvons espérer que la science de la génétique va nous permettre d’ici quelques dizaines d’années de vivre indéfinniment en modifiant notre ADN, en copiant certains animaux « immortels », mais pour l’instant nous devons trouver une solution pour patienter jusqu’à cette ERE GENETIQUE qui se profile à l’horizon !

Rallonger les télomères de nos cellules est pour l’instant la plus grande découverte qui ait été faite, car cela permet de rallonger la vie de chaque cellule en lui permettant de se reproduire indéfiniment et sans erreurs de duplications.

 

# La mélatonine sous l’oeil des scientifiques depuis 60 ans !

melatonine_epitalon_01
Même Wikipédia [1], bien connu pourtant pour ne pas aimer les cures qui font baisser les ventes des médicaments pharmaceutiques, ne peut s’empêcher de dire du bien de la mélatonine :

« La mélatonine ou N-acétyl-5-methoxytryptamine, souvent dénommée hormone du sommeil, est surtout connue comme étant l’hormone centrale de régulation des rythmes chronobiologiques en étant synthétisée surtout la nuit [2]. Elle régule beaucoup de sécrétions hormonales, chez l’humain et chez tous les mammifères.
Cette neurohormone est synthétisée à partir d’un neurotransmetteur, la sérotonine, qui dérive elle-même du tryptophane. Elle est sécrétée par la glande pinéale (dans le cerveau) en réponse à l’absence de lumière.
L’organisme peut d’ailleurs l’extraire de ces sources végétales (riz, bananes, ananas, etc.)[3,4].
La mélatonine semble avoir de multiples fonctions, autres qu’hormonales en particulier comme antioxydant [5]. Elle jouerait un rôle particulier dans la protection de l’ADN nucléaire et dans l’ADN mitochondrial [6]. Elle semble aussi jouer un rôle dans le système immunitaire. »

« Les noix et les noisettes sont une source importante de mélatonine facilement absorbée par l’organisme [12]. La consommation de noix entraîne une multiplication par trois des taux sanguins de mélatonine chez les rats. »

« Elle détruit ou inhibe l’action de certains radicaux libres et éléments facteurs de stress oxydatif tels que le radical hydroxyle (.OH), le peroxyde d’hydrogène, le monoxyde d’azote, l’anion peroxynitrite, l’acide peroxynitreux, et de l’acide chlorhydrique [18] »

« Ces propriétés antioxydantes la font contribuer à certains processus de détoxification de l’organisme [25] ainsi qu’à certains processus de résistances aux stress oxydatifs, même chez des microorganismes [26] »

« La mélatonine endogène produite par le système pinéal influe positivement sur le système immunitaire [30]. »

« La mélatonine joue aussi un rôle dans la régulation de la pression artérielle, la protection des os. »

En tout c’est déjà près de 20.000 études scientifiques en Anglais concernant la mélatonine depuis 1958, ce qui prouve à quel point elle est importante pour notre santé.

[1] Mélatonine sur Wiki http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9latonine
[2] Altun A, Ugur-Altun, Melatonin: therapeutic and clinical utilization, Int J Clin Pract, mai 2007, p. 835–45. PMID 17298593
[3] Tableau http://jxb.oxfordjournals.org/content/60/1/57/T1.expansion.html
[4] Paredes SD, Korkmaz A, Manchester LC, Tan DX, Reiter RJ, Phytomelatonin : a review, 2009, PMID 19033551
[5] Hardeland R, « Antioxidative protection by melatonin: multiplicity of mechanisms from radical detoxification to radical avoidance », Endocrine, juillet 2005,. PMID 16217125
[12] Reiter RJ, Manchester LC, Tan DX. Melatonin in walnuts : Influence on levels of melatonin and total antioxidant capacity of blood. Nutrition. 2005.
[18] Poeggeler B, Saarela S and RJ. Reiter, 1994. Melatonin—a highly potent endogenous radical scavenger and electron donor: new aspects of the oxidation chemistry of this indole accessed in vitro. Ann. N. Y. Acad. Sci. 738: 419–20
[25] Hardeland R, 2005. Antioxidative protection by melatonin: multiplicity of mechanisms from radical detoxification to radical avoidance. Endocrine, 27 (2): 119–30.
[26] Antolin I, Obst B, Burkhardt S, Hardeland R. (1997) « Antioxidative protection in a high-melatonin organism: the dinoflagellate Gonyaulax polyedra is rescued from lethal oxydative stress by strongly elevated, but physiologically possible concentrations of melatonin » J Pineal Res. 23:182-190
[30] Arushanian E and E. Beier, 2002. Immunotropic properties of pineal melatonin. Eksp Klin Farmakol, 65 (5): 73–80.