Lettre du 20 novembre 2015

Epitalon – Les télomères contrôlent votre longévité !

Bonjour cher(e) abonné(e),

Le Centre National Espagnol de Recherche sur le Cancer a déjà publié plus de 80 études scientifiques concernant les télomères et la télomérase.[1]
C’est un des centres de recherche les plus sérieux au monde. Ils ont un groupe de recherche dédié aux télomères et à la télomérase, et voici un extrait traduit d’une de leurs études :

# Une thérapie génique de production de télomérase réussie contre le déclin associé au vieillissement.[2]

Un objectif majeur de recherche sur le vieillissement est d’augmenter la durée de la vie exempte de maladies, aussi connu comme «longévité en bonne santé». Les télomères ont été liés au vieillissement et à la maladie ; chez la souris, des manipulations génétiques qui raccourcissent ou rallongent les télomères, ont pour résultat, respectivement, de diminuer ou d’augmenter la longévité.
Des thérapies qui ont un impact sur la longueur des télomères sont donc susceptibles d’avoir un impact sur la durée de vie en bonne santé.

Nous avons testé les effets d’une thérapie génique de production de télomérase chez des souris adultes (1 an) et âgées (2 ans). Le traitement des deux groupes avec un vecteur viral (AVV9) de l’infection virale efficace (figure 1) et large tropisme exprimant la télomérase de la souris a démontré des effets bénéfiques sur la santé et la forme physique, l’amélioration de plusieurs biomarqueurs moléculaires du vieillissement.
Les souris traitées avec la télomérase n’ont pas développé plus de néoplasies par rapport aux témoins, ainsi, l’activité tumorigène connue de la télomérase est fortement diminuée quand elle est exprimée dans les organismes adultes ou vieux en utilisant cette stratégie.

La réintroduction de la télomérase dans les deux groupes de souris de 1 et de 2 ans ont augmenté leur durée de vie moyenne de 24% et 13%, respectivement.
Nos résultats constituent une preuve du principe d’un rôle de la télomérase pour retarder le vieillissement physiologique, améliorer la durée de vie en pleine santé, et étendre la longévité chez les souris.

Notre thérapie génique basée sur la télomerase représente un nouveau type d’intervention thérapeutique contre diverses maladies liées à l’âge.(Fin de traduction)

telomeres_chromosome-article-la-recherche# Raccourcissement des télomères durant l’enfance :

Extrait d’un article récent dans le Magazine « La Recherche » de juin 2014 :

Grandir dans un milieu défavorisé et instable altère le génome.
On savait que le stress contribuait à accélérer chez les adultes un processus naturel : le raccourcissement des télomères (les extrêmités protectrices des chromosomes) avec l’âge. Mais c’est la première fois qu’une étude est menée chez des enfants (40 garçons âgés de 9 ans).
Des chercheurs de l’université du Michigan ont constaté que les télomères de ceux vivant dans des conditions difficiles étaient plus courts de 19% par rapport à ceux des enfants issus de milieux favorisés.
A l’inverse, les enfants dont la mère a fait des études supérieures ont des télomères 32% plus longs, et ceux qui grandissent dans une famille stable ont des télomères 40% plus longs que les enfants vivant dans une cellule familiale destructurée..
Or, des télomères courts, au fil du temps, altèrent les chromosomes et augmentent le risque de contracter des maladies liées à l’âge. (fin de citation)

green and red healthy food
# Extrait d’une étude récente publiée dans le préstigieux journal scientifique ‘The Lancet’ :

Contexte
Le raccourcissement des télomères chez les êtres humains est un marqueur pronostique du vieillissement, de la maladie et de la morbidité prématurée.
Par le passé nous avons déjà trouvé une association entre 3 mois de changements de mode de vie complet et l’augmentation de l’activité de la télomérase dans les cellules du système immunitaire de l’homme.
Cette fois-ci nous avons suivi les participants pour étudier les effets à long terme.

Interprétation des résultats
Notre intervention sur le mode de vie des participants a été associée avec des télomères relativement plus longs après 5 ans, par rapport aux participants témoins qui n’avaient pas changé leur mode de vie. Une étude plus large est nécessaire pour confirmer ou non ces résultats obtenus sur seulement 25 participants.

Disponible en cliquant ce lien Effect of comprehensive lifestyle changes on telomerase activity and telomere length in men with biopsy-proven low-risk prostate cancer: 5-year follow-up of a descriptive pilot study. The Lancet Oncology, Volume 14, Issue 11, Pages 1112 – 1120, October 2013.

# Les changements de mode de vie qui protègent les télomères sont les mêmes pour tous et toutes. Il s’agit de :

– alimentation : augmentation importante de la consommation de végétaux et fruits frais avec réduction des produits animaux et produits sucrés ou raffinés
– exercice physique : pratique régulière d’une activité physique d’intensité modérée. De l’orde de 3 fois 1 à 2 heures par semaine
– stress : réduction des sources de stress et pratique de techniques pour gérer le stress. Sofrologie, méditation, massages, relaxation …
– sociabilité : entretenir de bonnes relation régulières avec son entourage

Bien entendu on doit ajouter le tabac, la pollution de l’air et l’alcohol qui accélèrent le vieillissement en raccourcissant les télomères.

Nous pouvons limiter la destruction prématurée de nos télomères mais nous ne pouvons pas les rallonger à volonté. Ou plutôt nous ne pouvions pas, car depuis la découverte de cette limite due à nos télomères, de nombreux chercheurs et chercheuses ont investi tout leur temps pour trouver une solution.
Ils ont fait l’hypothèse qu’il devait exister un moyen de stimuler la production de longs télomères au sein des cellules, afin de dépasser cette limite biologique mortelle.

# Des milliers de produits et substances ont été testés à travers le monde et au cours des décennies récentes, et un seul produit a rempli ces conditions au cours de multiples essais en laboratoire et sur des humains en conditions de vie réelle.
Il s’agit de l’Epitalon, la seule substance actuellement prouvée scientifiquement comme pouvant rallonger les télomères des cellules humaines.

De nombreux produits sont vendus comme des activateurs de télomérase, mais un seul fonctionne vraiment et a été prouvé au cours de multiples études indépendantes, et c’est l’Epitalon.
Il n’y a aucun autre produit pour lequel il existe des preuves scientifiques de son activité positive sur les télomères. Demandez à ces vendeurs de produits comme le TA-65 ou l’astragaloside IV de vous fournir ne serait-ce qu’une seule preuve scientifique publiée, et vous constaterez qu’ils n’en ont pas.
Ils vous vendent du vent, de l’espoir, mais rien qui fonctionne. Par contre vous pouvez lire vous-même les dizaines d’études scientifiques publiées internationalement sur l’Epitalon.
Basez vos achats sur la science qui prouve l’effet du produit, et fournissez-vous chez un fabricant qualifié qui offre la meilleure qualité possible, et ainsi vous ferez un bon achat.

Le choix est donc simple, pour qui veut rallonger sa vie et permettre à ses cellules de se reproduire en continu et sans défauts, il faut prendre de l’Epitalon !

De plus, l’Epitalon ne fait pas que rallonger nos télomères, il régule aussi de très nombreuses fonctions de notre organisme, par exemple des fonctions hormonales et immunitaires. De nombreuses personnes ressentent très rapidement des améliorations dans de nombreux domaines.
De nombreuses études confirment aussi les effets incroyables de l’Epitalon sur des problèmes de santé divers.

 

 

[1] Groupe de recherche ‘Télomères et Télomérase’. En ligne ici
[2] « A successful telomerase gene therapy against ageing-associated decline without increasing cancer ». En ligne ici