Lettre du 20 novembre 2017

Ce que vous devez savoir à propos de l’Epitalon.

Bonjour chères lectrices et chers lecteurs,
Tout d’abord merci de votre inscription, et merci pour l’intérêt que vous portez à votre propre bien-être et à votre longévité.
cell-chromosome-and-dna_ADN
Voici ce que dit un fabricant de peptides concernant l’Epitalon, basé sur les nombreuses études scientifiques menées depuis plusieurs décennies.
Ce fabricant ne vend pas aux particuliers, et de toute façon nous n’avons pas testé la qualité de ses produits. BlueSkyPeptide.com

« Ce que vous devez savoir à propos de l’épitalon.
Il y a beaucoup de spéculations quant à ce que le peptide Epitalon peut être capable de faire dans des conditions de recherche scientifique.

Quels sont les effets de l’épitalon durant les essais scientifiques :
Lorsque l’épitalon est utilisé dans des essais, les scientifiques notent de nombreux effets prométeurs. Les scientifiques savent depuis longtemps que les télomères sont partiellement responsables du vieillissement des cellules et des organes. Un des effets constatés lors de l’exposition de cellules et d’organes à l’épitalon, est le rallongement des télomères, ralentissant efficacement, puis arrêtant, et même inversant les effets du vieillissement au niveau cellulaire.
Il y a même des signes que des cellules entières ont commencé à se régénérer et à se réparer après une exposition à l’épitalon.

Lorsque observées au microscope, les cellules montrent même que la correction va jusqu’au niveau de l’ADN, permettant des résultats incroyables en matière de régénération et de guérison.

L’épitalon a aussi démontré aux chercheurs qu’il pouvait contrôler les niveaux de cortisol, de mélatonine, et réguler certains problèmes de reproduction sexuelle. Cette régulation eclaire les scientifiques sur certains fonctionnements cellulaires inexpliqués jusqu’alors.
Quand l’épitalon est mis au contact de tumeurs cancéreuses, on observe des rétrécissements de celles-ci, et une réparation de ce qu’elles avaient detruit durant leur développement.

Toutefois, un des effets les plus spectaculaires que les chercheurs ont remarqué, est que les sujets d’étude vivent plus longtemps que ceux non exposés à l’épitalon.
Certains sujets d’étude ont même rallongé leur espérance de vie de 50%, leur permettant de vivre 1,5 fois plus longtemps que ceux qui n’ont été exposés qu’à des placébos. »
Fin de traduciton

Mais on peut lutter contre le vieillissement avec l’Epitalon !

Voulez-vous une vie plus longue et en bonne santé ?

Des pratiques simples peuvent faire une différence , comme de l’exercice physique modéré mais régulier, ou la restriction calorique, la supplémentation en antioxydants et une vie saine, pas d’alcool, ne pas fumer, pas de stress …

Mais sur le long terme tout ce qui compte vraiment, c’est la biotechnologie médicale : les progrès vers des thérapies qui peuvent réparer et inverser les causes connues du vieillissement.

2013 est l’année à se rappeler en biotechnologie anti-vieillissement, car c’est la première fois que le peptide Epitalon a été mis à la disposition du public.

Votre corps a cessé de fabriquer cette enzyme cruciale alors que vous étiez encore dans le ventre de votre génitrice, et à partir de ce jour-là vos télomères sont devenus de plus en plus courts … vous condanant à une durée de vie limitée de 60 à 120 ans.

Les télomères raccourcissent à chaque division cellulaire, jusqu’à ce qu’ils deviennent trop courts pour que la cellule puisse se reproduire, et la conséquence en est la mort ou la dégénération de vos cellules.
L’enzyme télomérase permet de remplacer les courts morceaux de cet ADN appelé télomère, qui sont raccourcis quand une cellule se divise par mitose.

Seul l’enzyme télomérase peut ajouter des séquences d’ADN à vos télomères et ainsi les rallonger, permettant ainsi plus de duplication de vos cellules, vous ajoutant donc plus d’années de vie en bonne santé.
Malheureusement, la prise de télomérase par la bouche ou en injections ne fonctionne pas, car cette enzyme n’est pas en mesure de pénétrer dans la cellule par l’extérieur. Seul un signal de votre glande pinéale peut déclencher la production de télomérase dans les cellules. C’est le rôle de notre Epitalon, d’envoyer le signal à vos cellules pour qu’elles commencent à nouveau à fabriquer de la télomérase.

L’épitalon est le seul et unique produit qui s’est avéré rallonger les télomères humains dans des études scientifiques publiées. Aucun autre produit, quel que soit ce que vous dit leur publicité, n’a jamais été prouvé comme permettant à vos cellules de surmonter la limite de Hayflick.

Working_principle_of_telomerase

Voici un extrait d’une des nombreuses études qui expliquent et confirment le rôle des télomères et leur relation à la longévité et la santé.

# Le taux d’allongement des télomères prédit la longévité des mammifères.
Cell Reports, Volume 2, Numéro 4, 732-737, 27 septembre 2012

Extraits traduits: Les télomères sont des structures nucléoprotéiques d’ADN répétées aux extrémités des chromosomes eucaryotes (Blackburn, 1991; de Lange, 2005) qui les protègent contre les dégradations et durant les activités de réparation de l’ADN, et sont essentiels pour la stabilité chromosomique (Chan et Blackburn, 2002).
Des séquences de télomères peuvent être ajoutées de novo par la télomérase, une transcriptase inverse qui allonge les télomères dans les cellules où elle s’exprime (Blackburn, 2005; Flores et al, 2006 ; Greider, 1998; Greider et Blackburn, 1985; Marion et al, 2009).
Dans les cellules déficientes en télomérase, les télomères raccourcissent à chaque cycle de division cellulaire à la suite de la réplication de l’extrémité du brin d’ADN, et des activités de dégradation d’ADN.

Les télomères courts sont alors transmis aux cellules filles, et donc le raccourcissement des télomères est exacerbée par la division cellulaire et par l’augmentation de l’âge chez les humains et les souris (Flores et al, 2008 ; Harley et al, 1990).
Des télomères critiquement courts peuvent déclencher une réponse créant des dommages persistants, qui mènent à la sénescence cellulaire ou à l’apoptose (Collado et al, 2007 ; Deng et al, 2008), et éventuellement peuvent compromettre la capacité de régénération et la fonction des tissus (Blasco, 2007).

Des télomères courts sont proposés comme étant sufisants pour causer des pathologies dégénératives associées au vieillissement, même en présence d’une activité de la télomérase (Armanios et al, 2009 ; Hao et al, 2005)
Les mesures de la longueur des télomères dans le sang ont été montrées comme étant représentatives de l’état de santé général chez les humains (Canela et al, 2007 ; Cawthon et al, 2003 ; Collerton et al, 2007 ; Mainous et al, 2010 ; Valdes et al, 2005) et chez la souris (Bernardes de Jésus et al, 2012), et fournissent une indication générale sur la durée de vie.

Vous pouvez accéder à l’étude sous format PDF gratuitement ici

# Vous pouvez aussi trouver 79 études en accès libre :

Il y en a de partout dans le monde, sur Cell Reports, avec le mot-clé vieillir (Aging)

# Et vous pouvez trouver de nombreuses études sur l’Epitalon qui ont déjà été publiées depuis plus de 20 ans sur l’excellent site epitalon.info